Dans une interview accordée à 7SUR7.CD mercredi 05 février 2020, le président du Mouvement du Peuple Congolais pour la République, MPRC, s’est totalement à l’idée selon laquelle Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba devraient occuper l’un après l’autre le poste de porte-parole de l’opposition pour une durée de 2 ans.

Pour lui, il est hors de question de marcher sur les règles déjà établies par la Constitution.

A en croire Jean-Claude Vuemba, si Moïse Katumbi accepte cette proposition, ça serait une façon de prouver une lâcheté quelque part.

“C’est Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi qui a la majorité d’élus au parlement. Les députés doivent se présenter avec le nom de Katumbi, si ça ne marche pas on passera au vote. Le cas contraire c’est le candidat de Kabila qui viendra pour embrouiller la situation”, a-t-il déclaré.

Et de poursuivre, en 2006 on a tous dit que c’était Jean-Pierre Bemba. En 2011, Jean-Claude Vuemba a dit que ce poste revenait à l’UDPS; et malgré que le vieux Étienne Tshisekedi réclamait la vérité des urnes, on avait proposé Samy Badibanga malheureusement ça n’avait pas marché, maintenant en 2019 ou 2020 c’est Moïse Katumbi, pourquoi on veut créer des histoires? on ne change pas les règles pendant que les joueurs sont déjà sur terrain”.

Évoquant le cas de Martin Fayulu, Vuemba explique que “ce dernier se considère comme étant le président élu et continue de réclamer la vérité des urnes. Donc dit-il, il est normal qu’il ne puisse pas être intéressé par le poste de porte-parole de l’opposition comme l’a dit le secrétaire général de l’Ecidé”.

Jeff Kaleb Hobiang

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici