Ecoutez cet article

La RDC est prête pour un nouveau départ. L’investiture du premier gouvernement de l’Union sacrée de la nation sous la houlette du Premier ministre Sama Lukonde ouvre la voie à une nouvelle gouvernance autour des priorités sociales, sécuritaires et économiques. Conscients de cette réalité et face aux enjeux de l’heure, les députés nationaux membres du regroupement politique « Alliance des forces démocratiques du Congo » (AFDC) consentent suivant l’appel lancé par leur autorité morale, Modeste Bahati Lukwebo, à voter massivement pour l’investiture de l’équipe de Warriors.

L’investiture du gouvernement de l’Union sacrée de la nation avec à sa tête le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, marquera sans doute l’histoire du pays qui a connu au cours d’une même législature le basculement d’une majorité parlementaire. Les principaux défis sociaux et sécuritaires qui se posent au pays confèrent à la journée une connotation toute particulière. C’est le moment que le peuple congolais attend depuis si longtemps, comme pour dire, aujourd’hui, après la coalition FCC-CACH, la RDC est prête pour un nouveau départ avec Félix Tshisekedi devant une voie ouverte pour matérialiser sa vision.

L’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) de Modeste Bahati s’inscrit bien dans l’histoire. Autant active dans sa partition pour une nouvelle majorité au service du peuple, l’AFDC-A va demeurer droite dans sa logique. C’est ce qui motive la conférence des présidents de ce regroupement politique, tenue mercredi 21 avril. Ils étaient tous là, députés nationaux membre du regroupement politique AFDC-A. Et au cours de cette rencontre, l’autorité morale Modeste Bahati Lukwebo a lancé un appel à tous les élus de son regroupement afin de voter pour l’investiture du gouvernement Sama Lukonde. Un appel reçu favorablement par les députés nationaux membres du regroupement politique AFDC-A membre de l’Union sacrée de la nation.

Par ailleurs, la conférence des présidents conduite par la présidente nationale a.i. de l’AFDC-A, Rumbu Kazang, a aussi été l’occasion pour les membres de l’organe décisionnel du regroupement de tabler sur les questions liées à la composition des cabinets ministériels.
Pour rappel, le regroupement de Modeste Bahati Lukwebo a glané quatre postes au gouvernement dont les ministères de Portefeuille, Economie, Travail et Prévoyance sociale et le vice-ministère des Transports et Voies de communication occupés respectivement par Mme Adèle Kayinda Mahina, Jean-Marie Kalumba Yuma, Mme Claudine Ndusi et Marc Ekila Likombo

Pitshou Mulumba
Le Potentiel

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici