Ecoutez cet article

Décédé ce jeudi de suite d’une maladie, l’ancien international congolais (1997-2001) laisse les sportifs dans une consternation complète, bien plus pour ceux qui l’ont vu jouer durant ses années de gloire.

Le monde du football congolais est en larmes, et pleure celui qui aura contribué (aussi) de manière active à la conquête d’une troisième place à la CAN 1998 organisée au Burkina Faso. Après ses anciens coéquipiers, la nouvelle jeune génération y va également de ses hommages à cette figure de l’équipe nationale de l’époque.

Trésor Mputu a par un texte court et sobre, rendu hommage à Emeka Mamale. « Avant Yannick Bolasie, Trésor Lualua, il y a eu un certain Mamale », affiche la photo postée sur Facebook par le numéro 8 du TP Mazembe, qui ajoute ; Repose en paix mon champion « Emeka Mamale ».

Footrdc

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici