Écoutez cet article

Quelques centaines de personnes se réclamant de « kimbanguistes » ont manifesté ce jeudi 20 décembre 2018 devant l’ambassade de Belgique à Kinshasa sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, pour dénoncer ce qu’elles ont qualifié « d’ingérence » de la Belgique dans les affaires politiques internes de la RDC.

Ces manifestants dénoncent aussi les sanctions de l’Union européenne contre une dizaine de personnalités congolaises.

« Nous, les descendants de Simon Kimbangu, nous luttons pour la protection de la terre nous léguée par nos ancêtres. Les belges sont venus dans ce pays, tué nombreux de nos aïeux. Ils ont tué Lumumba, M’zee Kabila avec objectif de s’approprier ce sol. Ce temps là est déjà dépassé. C’est à notre tour de gérer nous-mêmes notre sol. Mais ils n’en veulent pas. Ils ont amené le désordre et de l’ingérence avec des sanctions contre nos autorités. Voilà, sans avoir peur ni de leur armées ni de quoi que ce soit, nous allons lutter doucement. Aujourd’hui c’était juste un avertissement », a déclaré à actualite.cd, l’un des manifestant.

Une jeep de la police nationale d’intervention était visible sur les lieux.

L’Union européenne a prolongé le 10 décembre dernier les sanctions contre onze personnalités congolaises dont Ramazani Shadary, candidat président du Front commun pour, le Congo (FFC).

Pour le gouvernement congolais, ces sanctions sont injustes et frise l’ingérence étrangère dans le processus électoral en cours.

Christine Tshibuyi

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

  1. Nous demandons tout simplement a l’ Union Europeene de referrer ces delinquants a la Cour Penale Internationale. Les personnes qui protestent sont celles qu’on a corrompu. Ces politiciens delinquants ont non seleument abattu les Congolais mais aussi les travailleurs humanitaires dont Michael Sharp et Zaida Catalana. Que l’Union Europeenne leur expose aux atrocites qu’ls on fait subir les innoncents Congolais.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici