Les mouvements citoyens et activistes Congolais ont demandé d’observer une « journée ville morte » ce vendredi 9 mars sur toute l’étendue de la République en mémoire des victimes de répressions de manifestations dites « Pacifiques » dont Rossy Mukendi Tshimanga, fauché par balle le dimanche 25 février. C’était au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa ce lundi 5 mars 2018.

Ces mouvements constitués en groupe de 14 et activistes congolais dont la Lutte pour le Changement (Lucha) et Filimbi, ont décidé de s’unir pour lancer un message fort à Joseph Kabila Kabange, président de la République, qui, selon eux, considère les « bons Citoyens » comme des « bandits et fauteurs des troubles ».

Cette journée ville morte sera une opportunité pour manifester également leur mécontentement à l’endroit de la Communauté internationale, à l’Union Africaine et autres organisations régionales africaines pour leur soutien au régime de Kinshasa que ces mouvements qualifient de « sanguinaire et meurtrier ».

Auguy Mudiayi

Messe en mémoire des victimes de 19 septembre 2016... Plusieurs opposants dont Martin Fayulu, Jean-Marc Kabund, Delly Sesanga, Moise Monidella, Henriette Wamu etc, ainsi que des membres des mouvements cit...
RDC : arrestation de 7 membres du mouvement citoye... Sept membres du mouvement citoyen Congolais debout de Sindika Dokolo ont été arrêtés mardi 12 septembre vers l’Université de Kinshasa, pendant qu’ils ...
La « journée ville morte » des mouvements citoyens... La « journée ville morte » appelée par les mouvements citoyens et les activistes congolais n’a pas été respectée ce vendredi 9 mars 2018 comme lancée ...
Mouvement Citoyen Lucha balobi pona Rossy Mukendi Mouvement Citoyen Lucha balobi pona Rossy Mukendi, Kabila asimbi esika ba simbaka te, oyo e koya eya
RDC: Les mouvements citoyens ont rendu hommage à R... Le Collectif des mouvements citoyens a organisé une messe ce mardi 6 mars 2018 à la Paroisse Saint-Benoit en mémoire de l’activiste Rossy Mukendi, tué...

Poster votre commentaire