Les élections en RDC sont prévues pour la fin décembre 2018. Elles devront consacrer l’alternance à la tête du pays. Un candidat déjà déclaré vient de reconfirmer ses ambitions de la présidentielle. L’un des anciens poids lourds de la majorité présidentielle, passé à l’opposition, l’ancien gouverneur Moïse Katumbi a réuni autour de lui plus de deux cents Congolais en Afrique du Sud pour l’accompagner dans cette aventure. Au-delà des affaires judiciaires souvent évoquées comme pouvant entraver la candidature à la présidentielle de l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, le porte-parole de la majorité parle d’une double nationalité.

« Je constate qu’il se prépare aux élections ». Alain André Atundu a fait cette déclaration ce lundi au téléphone. Néanmoins, a ajouté le porte-parole de la majorité, étant non partant Katumbi peut-il se constituer une plateforme pour l’accompagner ? Et Atundu d’expliquer qu’« il est question de nationalité. Une entité italienne aurait démontré avec preuve que l’ancien gouverneur détient la nationalité italienne. Donc inéligible au regard de la loi congolaise qui ne reconnait qu’une seule nationalité ».

« Moïse Katumbi sera bel et bien candidat à la présidentielle », rétorquent les membres de Ensemble, le nouveau mouvement qui entend accompagner l’ancien gouverneur. Pour eux, il n’y a pas d’équivoque possible : leur candidat « est né au Congo, il a grandi au Congo, on ne lui connait pas une autre nationalité que la nationalité congolaise ».

Après des affaires cousues de fil blanc : mercenaires présumés et spoliation d’immeuble explique un partisan de l’ancien gouverneur, la majorité brandit ce nouvel argument parce qu’elle a peur du candidat Katumbi. Un autre pose la question de savoir si la nationalité de Katumbi a changé depuis qu’il a quitté le parti présidentiel.

RFI

SUR LE MEME SUJET
RDC : Un homme meurt frappé par la foudre à Baraka, des maté... Une personne est morte fourvoyée et un autre blessé pendant qu'une forte pluie accompagnée d'un vent violent, s'abbatait sur la cité de Baraka (Sud - Kivu) ce mardi 18 décembre. L'homme qui a perdu la vie est père de dix enfants. Sa femme blessée a été acheminé à l'hôpital de Baraka par ses voisin...
Élections en RDC : Des fiches et PV des résultats déjà à Kin... La Commission Électorale Nationale Indépendante, « CENI » a réceptionné lundi 17 décembre dernier des fiches et procès-verbaux des résultats, en provenance de l’Afrique du Sud. Au total, 1.662.386 fiches et procès-verbaux des résultats ont été acheminés à Kinshasa par un Boeing 747. Ces impri...
Le Conseil de sécurité de l’ONU tient une réunion à huis clo... Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies tient, ce mardi 18 décembre, une importante réunion à huis clos sur le processus électoral en RDC. Cette réunion hautement stratégique aura bel et bien lieu au siège des Nations-Unies à New-York. A l’ordre du jour, l’évaluation de l’accord de la saint ...
Présidentielle en RDC: les Etats-Unis ont évacué leur person... A moins d’une semaine des élections en République démocratique du Congo (RDC), les Etats-Unis ont annoncé, dimanche 16 décembre, avoir évacué leur personnel non-essentiel. Ils exhortent aussi leurs ressortissants à quitter le pays. « Une mesure de prudence », dit l'un des porte-paroles du départeme...

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici