Écoutez cet article

Selon les données issue des deux fuites de documents et analysées par Financial Times, TV5 Monde et Radio France Internationale (RFI), en collaboration avec le Groupe d’études sur le Congo (GEC), un institut de recherche de l’Université de New York, Martin Fayulu pourrait avoir recueilli entre 59% et 62% des suffrages exprimés.

Ces chiffres proviennent de l’analyse d’un premier document attribué à la Commission électorale nationale indépendante, portant sur 87% de suffrages exprimés. Le second aurait été produit par la Conférence épiscopale et porterait sur 42,92% des voix.

Cette publication intervient alors que la Cour Constitutionnelle a débuté le traitement du contentieux électoral suite aux requêtes de Martin Fayulu et de Théodore Ngoy.

Desk Eco

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici