Écoutez cet article

C’est ce qui ressort de la convocation hier de l’ambassadeur rwandais par le VPM Lutundula à propos du probable soutien de Kigali au M23.

Le Vice-premier ministre, en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a convoqué dans son cabinet de travail, hier mardi 29 mars, l’ambassadeur du Rwanda en RDC, Vincent Karega, au sujet des allégations de soutien de son pays au groupe rebelle M23.

Dans sa réaction, le diplomate rwandais a nié toute implication de son pays dans les attaques perpétrées la nuit du dimanche 27 au lundi 28 mars 2022, à Tchanzu, dans le territoire de Rutshuru, province du Sud – Kivu, par le M23.

« A travers nos conversations, nous avons rassuré le vice-premier ministre que le Rwanda n’a aucun intérêt à épauler le M23. Par contre, ensemble, en tant que pays voisins en bonne coopération, nous devons travailler pour nous assurer qu’il n’y ait pas insécurité à nos frontières« , a-t-il déclaré.

Vincent Karega a tout de même reconnu qu’il y a eu beaucoup d’activités menées ces derniers temps par le mouvement du M23 dont certains membres habitent au Rwanda et en Ouganda dans les camps des réfugiés.

Parlant des présumés militaires rwandais arrêtés lors de cette attaque, il a indiqué qu’il s’agit des personnes arrêtées non pas le lundi dernier, mais plutôt il y a un mois.

Il a soutenu que son pays est intéressé à travailler avec l’armée congolaise pour interroger ensemble les captifs afin de confirmer ou infirmer par rapport aux numéros matricules et à leur identification.

« Nous n’avons pas, dit-il, de telles unités dans notre armée. Nous sommes confiants de le dire, parce que nous n’avons aucune intention, aucun plan, ni projet de l’armée rwandaise à épauler une cause qu’on ne maîtrise pas de M23, alors que nous sommes signataires de tous les accords, entre autres, celui d’Addis-Abeba« .

« Nous venons de discuter de comment travailler ensemble. Nous espérons qu’à la suite de toutes ces réunions qui ont eu lieu ici avec les Présidents régionaux et tous les autres pour accélérer la mise en œuvre. Et cette mise en œuvre sera plus rapide cette fois ci par rapport au passé », a-t-il déclaré.

Au terme des discussions, les deux personnalités ont convenu de mettre sur pied une mission de vérification et de restauration de la confiance et de la coopération.

« Les rebelles du M23 ont attaqué, la nuit du dimanche à lundi dernier, les positions des Forces armées congolaises (FARDC) de Tchanzu et Runyoni, dans le territoire de Rutshuru« , a affirmé en fin de journée le général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu.

Il a soutenu que deux militaires rwandais ont été arrêtés durant ces attaques. Il s’agit de l’adjudant Jean-Pierre Habyarimana et du soldat de rang John Uwajeneza Muhindi, alias Zaje, du 65ème bataillon de la 402ème brigade des RDF.

Orly-Darel NGIAMBUKULU
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici