Ecoutez cet article

La moisson est déjà abondante. Aussitôt que la direction politique de l’UNC a lancé jeudi 08 avril 2012, la campagne de récolte des fonds, dénommée «Un dollar pour mon parti», le succès est retentissant.

Des cadres et militants de Kinshasa ont mis la main à la poche. D’autres ont vidé leurs porte-monnaies. De la prison où il se trouve, Kamerhe peut compter sur son parti.

L’opération est une réussite. Elle démontre que l’UNC a un ancrage réel dans la capitale. Des milliers de militants ont déferlé sur le lieu de la manifestation. Tout un message. En plus, ce parti politique, principal allié de l’Udps dans le Cap pour le changement (CACH) a envoyé un signal à son président. Il lui apporte tout son soutien bien qu’incarcéré.

Et déjà, le parti de Kamerhe ambitionne d’améliorer ses performances lors de prochaines échéances électorales. « Il est normal que les préparatifs commencent maintenant », a expliqué un élu UNC.

Le secrétaire général ai de l’UNC, Aimé Boji a fixé l’objectif principal de cette opération. Il s’agit de l’achat d’un terrain pour le siège du parti.

« L’objectif de cette campagne est l’achat du siège national du parti. Et cette opération permettra aussi à tous les membres de s’accaparer du parti en tant que patrimoine afin de perpétuer ses œuvres aux générations futures», a-t-il déclaré devant la presse et les membres de l’UNC.

Boji a assuré qu’après Kinshasa, la campagne va s’étendre dans toutes les inter-fédérations et fédérations au pays comme à la diaspora.

Enfin, le numéro 2 de l’UNC a lancé un cri de cœur pour l’évacuation de son leader Vital Kamerhe dans un hôpital approprié pour lui permettre d’avoir des soins adéquats, au regard de son état actuel de santé.

A cette même occasion, la direction politique de l’UNC a présenté quelques projets innovants. Certains ont été réalisés et d’autres sont en cours de matérialisation. Il s’agit par exemple du renouvellement du site web du parti, de la mise en place d’une cellule électorale permanente, d’un bureau d’études stratégiques pour la préparation des prochaines échéances électorales mais aussi d’un logiciel moderne pour les documents administratifs.

Il est clair que pour les militants de l’UNC que cette campagne lancée à Kinshasa par la direction du parti est un message fort de loyauté à Vital Kamerhe, président national de l’UNC qui, aujourd’hui, a totalisé un an d’incarcération depuis le 08 avril 2020.

Plamedie Mayamba
Ouragan fm

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici