Ecoutez cet article

Alors que ce mardi 2 février 2021 une session extraordinaire ordinaire est convoquée à la chambre haute du parlement, avec comme seul point inscrit à l’ordre du jour : l’examen et adoption du projet de loi autorisant la ratification par la République Démocratique du Congo de l’accord portant création de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine, ZLECAF en sigle, Alexis Thambwe Mwamba est face un dilemme. Entre pétition et Action judiciaire pour détournement des deniers publics l’étau se resserre autour de lui.

En effet, les sénateurs ont déposé une pétition ce mardi 02 février pour faire tomber le bureau Thambwe Mwamba. La pétition a déjà obtenu 70 signatures sur 108 qui composent le sénat congolais dont la majorité sont du Front Commun Congo, plateforme politique de Joseph Kabila.

Dans un courrier daté du 1er février, le procureur général près la Cour de cassation demande “au bureau du Sénat d’autoriser l’instruction à charge d’Alexis Thambwe Mwamba (son président) pour détournement de deniers publics”. Il souhaite qu’il vienne “présenter ses moyens de défense”.

On reproche au président du Sénat l’ouverture d’un dossier par le fait que le 6 janvier 2021, Alexis Thambwe Mwamba a émis pour le compte du Sénat trois chèques d’un import respectif de 2 millions d’euros, 1 million USD et 1 millions de FC.

« Le trésorier du Sénat est allé retirer ces sommes à la BCDC et les a remis au Conseiller du questeur du sénat. Celui-ci est parti les remettre à son tour à Alexis Thambwe Mwamba à sa résidence », peut-on lire sur ce courrier.

Et de larguer : « Dans leur rapport avec le droit, les faits tels que brièvement exposés sont susceptibles de constituer l’infraction de détournement des deniers publics, prévue et punie par l’article 145 du Code pénal Livre II tel que modifié à ce jour ».

Après la destitution de Jeanine Mabunda à l’Assemblée Nationale, du premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Alex Thambwe Mwamba reste le dernier verrou de Joseph Kabila qui occupe un poste décisif.

Carmel NDEO
Politico

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici