Ecoutez cet article

Théodore Ngoy a déposé ce samedi 12 janvier à la Cour Constitutionnelle un recours en contestation de la régularité des élections.

« Les élections elles-mêmes n’ont pas été régulièrement organisées. Le rôle de la CENI s’est d’assurer la régularité des élections conformément aux dispositions constitutionnelles. Cette irrégularité organisée et voulue a conduit à des élections chaotiques qui nous donnent comme résultat un président de la République qui n’aura aucun pouvoir. Cela ne donne pas lieu à une alternance crédible », », a dit le candidat à actualite.cd

Sa requête se base également sur le report des élections à Yumbi, Butembo et Beni.

« J’ai demandé à la Cour d’examiner ma requête précédente en en inconstitutionnalité de la décision qui a reporté les élections à Yumbi, à Beni et à Butembo et constater l’inconstitutionnalité de cette décision qui a conduit à la tenue des ces élections et donc constater l’irrégularité des résultats », a t-il ajouté.

Selon les données publiées par la CENI, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo l’a emporté avec 7.051.013, soit 38,57%. Il est suivi de Martin Fayulu Madidi avec 6.366.732, soit 34,83%, et Emmanuel Ramazani Shadary avec 4.357.359, soit 23,84%. Le taux de participation à ce scrutin est de 47,56%.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici