Ecoutez cet article

Nouvelle escalade dans la chasse aux journalistes orchestrée par les autorités congolaises.

Ce mercredi 1er septembre, la journaliste Tatiana Osango, que l’on peut notamment voir sur Reaco News, a été arrêtée en pleine rue en début d’après-midi et transférée dans les bureaux de l’ANR alors qu’elle revenait paisiblement du marché avec sa nièce de quatre ans.

Si la petite fille a pu retrouver la liberté (elle a été ramenée à la maison communale de Bandalungwa avant d’être reconduite chez ses parents), aucun contact n’a été possible avec Tatiana Osango qui a, selon divers témoignages, été conduite pour la nuit dans un cachot du siège kinois du service de renseignement sans qu’aucun motif d’arrestation n’a été donné à ses proches.

La journaliste s’était montrée critique à l’égard du pouvoir et avait reçu plusieurs fois des menaces ces derniers temps.

Libre Afrique

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici