Ecoutez cet article

Dans un communiqué publié ce lundi 31 mai, Martin Fayulu et Adolphe MUZITO dénoncent le comportement qu’ils qualifient d’irresponsable dans le chef des députés nationaux qui veulent profiter de la situation calamiteuse de l’éruption du volcan Nyirangongo, pour adopter de manière farfelue la loi organique sur la CENI.

Le présidium de LAMUKA martèle sur la dépolitisation et la fonctionnarisation de la CENI. Selon cet organe dirigeant de la plateforme née à Genève, la réforme de la CENI doit connaître la participation des toutes les parties prenantes.

La plateforme des ténors de la vérité des urnes met en garde le bureau de l’assemblée nationale ainsi que les députés nationaux pour leur sordide intention de vouloir occasion une éventuelle fraude électorale.

Le président de nouvel élan et son collaborateur président de l’ECIDE, prennent le peuple à témoin et en appellent à constater la tentative ratée de la supercherie FCC/CACH, la volonté de l’éclosion de LAMUKA, par ses détracteurs dans le souci de s’accaparer du pouvoir illégitime acquis lors du hold-up électoral de janvier 2019.

Lamuka appelle enfin le peuple à se tenir Debout pour dire non et barrer la route à ceux qu’ils qualifient des imposteurs.

Jean Désiré Mukanz
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici