Ecoutez cet article

La Cour constitutionnelle a procédé à la remise et reprise, hier mercredi 18 mai, entre le président sortant Dieudonné Kaluba Dibwa et celui qui assume désormais l’intérim, le juge Corneille Wasenda N’songo. Ce, en attendant l’élection du nouveau président par les membres de la composition.

Aucune déclaration n’a été faite à l’issue de cette cérémonie entre les deux hommes qui ont travaillé ensemble dans cette juridiction pendant deux ans.

Avant de quitter les lieux, le professeur Kaluba a réuni les membres de son cabinet pour les remercier de la franche collaboration de chacun durant son mandat. Il a exhorté tout le monde à demeurer positif dans la vie. Au nom de tous les collaborateurs, le Directeur de cabinet a exprimé sa gratitude au président sortant, lui qui a choisi chacun des membres de cette équipe.

Pour rappel, le professeur Kaluba en était à son premier poste à caractère politique. Durant toute sa carrière, il a évolué dans le secteur libéral en tant qu’avocat. Il va ainsi retrouver son cabinet d’avocat, en plus de ses enseignements à l’Université de Kinshasa.

Corneille Wasenda N’Songo était aussi un ancien avocat au barreau près la Cour de cassation et le Conseil d’Etat et ancien député national. C’est depuis le 7 juillet 2014 qu’il est juge à la Cour constitutionnelle.

Le président sortant de la Haute cour a été évincé de son poste, le 10 mai dernier, avec le juge Prince Funga, après le tirage au sort d’un membre par groupe. Ce tirage au sort avait été effectué « suite aux instructions de son Excellence monsieur le président de la République, chef de l’Etat (…) et conformément aux dispositions des articles 158 alinéa 4 de la Constitution et 6 alinéa 2 de la loi organique« .

Rocco NKANGA
Cellule de communication de la Cour constitutionnelle

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici