Écoutez cet article

De retour à Kinshasa ce dimanche 29 juillet 2018, en provenance de Bruxelles, le secrétaire général de Ensemble pour le Changement, a confirmé le retour de Katumbi avant le 8 août prochain.

« Moïse Katumbi sera ici avant le 8 août et j’appelle les Kinoises et Kinois à réserver à cette bonne nouvelle, l’accueil que cela vaut », a laissé entendre Delly Sesanga.

« Pour nous, la liberté est la chose pour laquelle nous somme prêts à consentir un plus grand sacrifice. Nous ne réculerons pas face aux intimidations des uns et des autres », a-t-il renchéri.

Le manque de passeport de Katumbi ne semble donc plus être une préoccupation pour Ensemble.

« Nous ne répondons pas aux provocations des uns et des autres, vous le verrez bel et bien là. Moïse Katumbi revient dans son pays, le pays de ses ancêtres et dans lequel il veut se présenter à ses concitoyens pour la magistrature suprême donc il sera là. Il n’y a pas des formalités autre que d’emmener son propre corps ici et d’être présent avec les nombreuses congolaises et congolais qui attendent cette candidature en vue de l’alternance au pays », a affirmé D. Sesanga

Le secrétaire général de Ensemble confirme en outre que Moïse Katumbi a quitté l’Europe pour un pays africain, sans toutefois le citer.

Reste à savoir quelle sera l’attitude du gouvernement congolais si jamais le président du Tout-Puissant Mazembe arrivait à traduire en acte les paroles de ses lieutenants.

Pour rappel, le ministre d’Etat à la justice avait promis de procéder à l’arrestation de Moïse Katumbi, une fois au pays parce que sous les coups des poursuites judiciaires.

Élysée Odia

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici