Ecoutez cet article

Publication du gouvernement, imbroglio à la coordination de Lamuka, affaire BGFI-Bank, réforme électorale…constituent autant de sujets abordés par les journaux parus ce lundi à Kinshasa.

« Félix Tshisekedi déjoue les pronostics de Kabund », titre à la Une Forum des as. En effet, annoncée dans toutes les langues pour le week-end dernier, par Jean-Marc Kabund, l’homme lige de Fatshi, la publication du gouvernement n’a pas eu lieu.

Pour le journal de la 11ème Rue Limete, Félix Tshisekedi a réussi à déjouer les pronostics, en maintenant le suspense.

Dans un article intitulé : « Qui de Katumbi ou de Muzito est le nouveau Coordonnateur de Lamuka ? », publié dans ses pages intérieures, Forum des as étale l’imbroglio qui a élu domicile à Lamuka. Deux personnalités assument distinctement la coordination de cette plateforme politique, à savoir Moïse Katumbi qui a pris ses fonctions le samedi 10 avril conformément au calendrier de rotation fixé par le communiqué final du présidium de Lamuka du 11 octobre 2020 et, Adolphe Muzito à qui Martin Fayulu vient de céder le poste le même samedi.

Moïse Katumbi bénéficie du soutien de Jean-Pierre Bemba qui prendra la tête de la coordination dans six mois. Le tandem Katumbi-Bemba ne devrait-il pas tirer toutes les conséquences de leur adhésion à l’Union sacrée de la Nation, s’interroge le confrère.

Pour le journal LE PHARE, le constat à faire, au regard des positions diamétralement opposées qu’affiche la bande des quatre est que Lamuka a éclaté en deux ailes, à l’image des groupes musicaux « Zaïko Nkolo Mboka » et « Zaïko Familia Dei » ou encore « Wenge Musica Maison Mère » et « Wenge Musica Bon Chic Bon Genre ». Les divergences sont telles que toute perspective de réconciliation semble exclue.

Dans son titre leader, LE PHARE s’intéresse à la correspondance adressée à la BGFI-Bank par l’Inspection générale des finances (IGF). Dans cette lettre datée du 05 avril 2021, l’IGF voudrait comprendre la destination qu’aurait prise la somme de 42.999.669,50 Usd disparu dans la nature entre 2013 et 2021, après avoir quitté les coffres de la Rawbank pour ceux de la BGFI-Bank. Dans ce puzzle que veut reconstituer l’IGF, la société Egal Sarl serait mise en cause.

Sous le titre : « Nangaa pour la dépolitisation de la CENI », L’Avenir rapporte que le président sortant de la CENI, Corneille Nangaa était devant la représentation nationale vendredi 9 avril pour présenter les rapports généraux du processus électoral des deux cycles. Il a abordé les enjeux annuels avant de faire un aperçu général et un compte rendu complet de tout le processus.

Corneille Nangaa a fait savoir que le débat sur la réforme électorale refait surface à la fin de chaque cycle électoral, au point que les options rejetées aux cycles passés, reprennent le dessus aux cycles suivants, avec comme leitmotiv les mots suivants : garantie de transparence, indépendance, neutralité des membres etc. A ces concepts, le vocable en vogue aujourd’hui, c’est la « dépolitisation » de la CENI.

L’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte que Félix Tshisekedi a présenté ses condoléances à la famille royale du Royaume-Uni, au gouvernement et au peuple britannique à la suite du décès vendredi 9 avril du Prince Philip à l’âge de 99 ans.

St Théodore Ngangu Ilenda

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici