Ecoutez cet article

L’actualité en RDC est dominée par l’accident de circulation qui s’est produit dimanche sur la route Kinshasa-Matadi dont le bilan provisoire fait état de 30 personnes décédées.

« Le Chef de l’Etat annule son voyage au Japon », annonce LE PHARE. En effet, attendu ce mardi 22 octobre 2019 à Tokyo, au Japon, dans le cadre de l’intronisation de l’Empereur Naruhito, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a décidé d’annuler son voyage, en vue de compatir avec les familles des victimes de l’accident de circulation qui s’est produit, dimanche 20 octobre 2019 dans la matinée, sur la route Kinshasa-Matadi ; à la hauteur de Mbanza-Ngungu, à son croisement avec la bretelle menant vers la cité de Nkamba.

Selon le bilan provisoire communiqué par son Directeur de cabinet, Vital Kamerhe, 30 personnes ont trouvé la mort à la suite du renversement du bus qui les amenait de Lufu à Kinshasa.

Dans le même registre, L’AVENIR signale que Marcel Matumpa, gouverneur a.i du Kongo Central, s’est rendu sur place, ce dimanche, pour diriger les premiers secours. Le bus de marque Tata en provenance du marché frontalier de Lufu, avec à son bord plusieurs dizaines de commerçants et leurs marchandises, a terminé sa course dans la nature, à la descente de la montagne Dilombele.

L’Autorité morale du FCC, Joseph Kabila a présenté ses condoléances à Félix Tshisekedi, au peuple congolais tout entier, et particulièrement aux familles frappées par ce douloureux événement, rapporte L’AVENIR.

Dans un article sur le programme de rénovation de la Justice en RDC, LA PROSPERITE indique que le Vice-premier ministre, ministre en charge de la Justice et garde des sceaux, Me Célestin Tunda Ya Kasende a procédé, samedi 19 octobre 2019, à la libération de 237 prisonniers détenus de manière irrégulière au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK).

Ces détenus étaient ni jugés, ni condamnés par la justice, mais leurs dossiers sont réguliers. Leur libération provisoire s’inscrit ainsi dans le cadre du programme d’action du ministère de la Justice, conformément à la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, visant à humaniser les structures pénitentiaires, entre autres, par le désengorgement des prisons de la RDC surpeuplées.

Dans un article publié dans ses pages intérieures, FORUM DES AS fait état de la gue guerre entre Katumbistes et Fayulistes sur la question de désignation du porte-parole de l’opposition. Ça sent le roussi au sein de l’opposition en RDC. Après le front commun autour de la « Vérité des urnes » ; Katumbistes et Fayulistes semblent, depuis peu, ne plus regarder dans la même direction. Au centre du désaccord, la problématique de la désignation du porte-parole de l’opposition. Si le Groupe parlementaire de l’opposition MS-G7, pro Moïse Katumbi, souscrit à cette démarche, la Dynamique pour la vérité des urnes proche de Martin Fayulu, y oppose un refus catégorique. Depuis, les rapports entre les deux camps sont tendus.

L’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte que Félix Tshisekedi a débuté la concrétisation de son programme d’urgence dans le secteur des infrastructures routières par l’inauguration, samedi, de l’avenue Lwambo Makiadi (ex Bokassa). Le Chef de l’Etat a, à cet effet, coupé le ruban symbolique marquant ainsi la mise en service de cet ouvrage en faveur de la population, conformément à sa promesse faite en mars dernier lors du lancement de ce programme sur la place de l’Echangeur de Limete à Kinshasa.

St Théodore Ngangu Ilenda

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici