Écoutez cet article

« Il y a quelques temps, j’avais parlé de la déliquescence du stock de compétences. Il y a quelques temps, j’avais dit que rien ne se fera sans Kabila, tout se fera avec Kabila », rappelle ce lundi 5 août, sur TOP CONGO FM, Tryphon Kin-kiey Mulumba.

Qui se souvient avoir « été insulté » à l’époque de ses déclarations.

Actuellement, il se dit fier de constater que « Kabila est toujours là. Rien ne se fait sans lui. Il a la majorité dans toutes les assemblées nationales et provinciales. On va voir au niveau local. Au gouvernement, il est là, bien présent ».

Tryphon Kin-kiey Mulumba affirme avoir dit également que « les hommes d’exception, ce n’est pas tous les ans qu’ils arrivent. C’est peut-être tous les 50 ans et d’autres tous les 100 ans ».

Soutenir Tshisekedi par conviction

Candidat président de la République aux dernières élections, Tryphon Kin-kiey Mulumba s’est désisté en faveur de Félix Tshisekedi élu plus tard chef de l’État.

Actuellement deuxième personnalité du Cap pour le changement (CACH), coalition ayant porté la candidature de Félix Tshisekedi à la présidentielle, Tryphon Kin-kiey Mulumba s’attend « absolument à rien ».

Il insiste sur le fait qu’il a soutenu Félix Tshisekedi « avec force conviction à un moment où personne ne misait sur le ticket Fatshi ».

Existence d’un accord de désistement

« Aujourd’hui la vérité est que Félix Tshisekedi a apporté la crédibilité, la légitimité et l’apaisement. Il nous faut bien plus aujourd’hui pour le pays. Il faut que l’on soit capable de faire bouger les lignes ensemble ».

« Il y a un accord politique qui existe entre le président de la République, le président de l’UNC, à l’époque tous les deux candidats présidents de la République, et moi-même candidat président de la République. Cet accord politique de désistement existe », précise Tryphon Kin-kiey Mulumba.

Top Congo / MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici