Écoutez cet article

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde assure que les élections se tiendrons dans le délai constitutionnel en RDC. Il s’est ainsi exprimé au cours d’un déjeuner de presse organisé lundi 14 février à Kinshasa avec les patrons de la presse et autres professionnels des médias.

« En 2023, nous irons aux élections avec une carte d’électeur. Mais, nous estimons que c’est important que nous commencer le processus vers la carte d’identité. N’oublions pas que récemment, il y a eu des incompréhensions vis-à-vis du recensement général de la population et de l’organisation des élections », a affirmé le Premier ministre.

Au cours de cet échange, il a par exemple insisté sur l’équivoque qu’il faut lever entre le recensement voulu pour avoir un fichier d’identité nationale et permettre au peuple congolais d’avoir finalement une carte d’identité, qui n’a rien à voir avec l’enrôlement des électeurs en vue de l’organisation des élections. Il s’agit, toujours d’après lui, de deux opérations tout à fait distinctes qui ne vont pas se chevaucher.

Sama Lukonde a par ailleurs promis son accompagnement et celui de tout son gouvernement dans la mise en œuvre de toutes les résolutions issues des états généraux de la Communication et Médias. Il dit vouloir une corporation des médias libres, efficaces et dépouillés des « moutons noirs », spécialistes de la désinformation.

Radio Okapi

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici