Ecoutez cet article

Dans une déclaration faite hier mardi 19 novembre à Kinshasa, la coordination des inter-fédérales de l’UDPS dénonce la confusion qui existerait entre le cortège de l’ancien président Joseph Kabila et celui de son successeur Félix Tshisekedi.

Cette coordination ne s’explique pas que le leader du FCC soit toujours sécurisé par les éléments de la garde républicaine en violation de la loi sur le statut des anciens présidents de la République élus. Ainsi exige-t-elle, que tous les militaires de la GR commis à la sécurité rapprochée de Joseph Kabila soient remplacés par des éléments de la police en nombre réduit.

La coordination des inter-fédérales du parti au pouvoir fustige aussi la non exécution des ordonnances nommant les nouveaux dirigeants de la Gécamines et SNCC et recommande au gouvernement particulièrement au ministre de portefeuille d’ exécuter sans faille ces nominations présidentielles.

Dans sa déclaration lue par son rapporteur général Didier KONDO, cette structure de l’Udps demande aussi à ce que les effigies de Joseph Kabila soient retirées de la place publique et conservées au musée national.

Cas-info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici