Ecoutez cet article

L’Inspection Générale des Finances (IGF) vient de suspendre l’approbation de financement du projet Tshilejelu suite au contraste de son exécution financière qui ne reflète pas la réalité de fonds décaissés.

Décision saluée par l’Association Congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) par l’entremise de son Coordonnateur, Georges Kapiamba, qui invite la justice à diligenter le plus rapidement possible les enquêtes contre tous les acteurs impliqués dans l’exécution de ce projet.

« La Justice doit amorcer une enquête sur ces faits extrêmement graves et entendre les plus hauts responsables de l’OVD, UBA Bank, CREC 7 et Bureau de contrôle du Ministère des ITPR doivent être entendus. TROP C’est TROP. Encore une fois Félicitations à l’IGF pour sa vigilance », écrit Georges Kapiamba sur son compte Twitter.

Et d’ajouter : « Nous devons tous nous réveiller et nous mobiliser contre la corruption et le détournement des deniers publics. Nous devons exiger haut et fort des enquêtes indépendantes et le jugement des auteurs et leurs complices quels que soient leurs appartenances tribales ou politiques »

Il faut signaler que le projet Tshilejelu financé par le gouvernement congolais à travers le fonds national d’entretien routier (Foner) consiste en la modernisation des voiries urbaines de la ville de Kinshasa, et des villes et territoires de l’espace Grand Kasaï.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici