Ecoutez cet article

Le numéro 1 du parti travailliste et président du front patriotique 2023, Steve Mbikayi a tenu un point de presse ce mercredi, à Kinshasa. Plusieurs questions étaient au cœur de sa communication notamment la suppression des institutions budgétivores, les élections de 2023 et l’affaire 500 jeeps offertes aux députés nationaux.

Devant les chevaliers de la plume , Steve Mbikayi a rappelé sa motivation pour la suppression des institutions budgétivores.

« Le FP a eu beaucoup de doléances de la population, le problème d’eau, d’électricité, les routes … nous avons des institutions qui bouffent l’argent de l’état pour ne rien faire. Ces institutions consomment 600millions de dollars pour chaque 5ans » déplore le président du parti travailliste.

Évoquant l‘affaire jeep des élus nationaux, Steve Mbikayi condamne la mauvaise communication du bureau de l’assemblée nationale et félicite le président de la République pour avoir doté les élus du peuple des moyens de déplacement.

Chaque année révèle Steve Mbikayi, le sénat consomme plus de 100 millions de dollars alors qu’il ne fait rien… et de s’interroger, « pourquoi tant d’agitations lorsqu’on dote ceux qui travaillent de jeeps alors que certains viennent en moto ? »

Dans un autre registre, le président du Front patriotique 2023 se réjouit du succès de l’état de siège et estime que le bilan de Félix Tshisekedi est positif. c’est ainsi qu’il demande au chef de l’état de créer une plateforme électorale autre que l’union sacrée de la nation qui l’accompagnera aux élections de 2023.

Rappelons que l’ex- ministre des ‘actions humanitaires a depuis son entrée à l’union sacrée défendu la candidature commune du chef de l’État Félix TSHISEKEDI en 2023. Pour cela Steve Mbikayi a créé le front patriotique 2023 pour mener certaines actions en vue d’aider le président de la RDC à réussir son mandat.

Micheline Nzinga
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici