Ecoutez cet article

Vingt quatre heures ont suffi à Zoé Kabila Mwanzambala, gouverneur de la province du Tanganyika à réagir après l’annonce de sa destitution par les députés de l’Union sacrée de la nation.

Dans un compte-rendu lu devant la presse ce vendredi 07 Mai 2021 après une réunion extraordinaire du conseil des Ministres provinciaux du Tanganyika présidée par le Gouverneur Zoé KABILA en visioconférence, le Ministre de la communication et médias et Porte-parole du gouvernement provincial Dieudonné Kamona Yumba a annoncé les nouvelles directives que le Chef de l’exécutif provincial déchu a donné aux membres de son gouvernement appelés à assurer les affaires courantes.

« Dans la question de l’intérêt Supérieur de la Nation, il n’ya pas d’Union sacrée ni de FCC mais seule la nation congolaise reste l’identité pour tous les congolais » dit Zoé KABILA, cité par Dieudonné Kamona Yumba.

Trois grandes recommandations ont été formulées par Zoé KABILA à l’endroit des Ministres membres de son gouvernement : « Assurer les affaires courantes de l’État avec abnégation et dans la paix et la Concorde, privilégier la sécurité de la population et de ses biens, apaiser la population à éviter des tensions inutiles « car la province vient de loin et qu’elle n’a pas besoin des divisions pouvant détruire les quelques acquis de son développement » renchérit le porte-parole du gouvernement provincial.

Pour le reste de la situation, le Gouverneur de province dit attendre la sagesse du Chef de l’État qui est le garant du bon fonctionnement des institutions nationales et provinciales ainsi que la justice congolaise pour dire le bon droit afin de trancher la situation qui prévaut actuellement dans la province.

« Rien n’est nouveau, quitter la gestion d’une province n’est pas la fin du monde, l’important est d’avoir la passion pour sa province et pour sa population », conclut le frère cadet du Président honoraire de la République Démocratique du Congo.

En rappel, c’est depuis le mardi 04 Mai 2021, que le Gouverneur du Tanganyika et l’ensemble de son équipe étaient visés par une motion de censure.

Le vote de sa déchéance est intervenu le jeudi 06 Mai 2021 par 13 Députés membres de l’Union sacrée pour la nation alors que lui se trouve toujours bloqué à Kinshasa où il a été invité par le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’intérieur et sécurité sortant pour une séance officielle de travail.

Pendant ce temps, tout est à l’arrêt, la province du Tanganyika est au centre d’une cacophonie sans nom.

Mandela LONGA
24h

DiaspoRDC TV

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici