Écoutez cet article

Vendredi, 29 juillet 2022-Steve Mbikayi a pris ce jour la défense du président du sénat au sujet des manifestations anti-Monusco dans la province du Nord-Kivu.

Ce député national qui a échangé avec Modeste Bahati Lukwebo ce vendredi 29 juillet 2022 appelle à l’apaisement de la population de l’Est de la République démocratique du Congo.

Aussi, le président du Parti Travailliste souligne que la Monusco devra faire une autocritique de sa mission et rectifier le tir ou carrément plier bagages.

Très critique, Steve Mbikayi pense que les résultats attendus par la population congolaise au sujet de la Mission réelle de la Monusco ne sont pas atteints.

“Ce jour, lors d’un entretien avec le président du Sénat, nous avons été édifiés sur le contexte de ses propos tenus ds l’Est du pays.

Pour nous, plutôt que de chercher un bouc émissaire du côté congolais, la Monusco devra faire une autocritique de sa mission et rectifier le tir ou plier bagages”, a dit ce député national, élu de la circonscription électorale de Mont-Amba.

Rappelons que les populations du Nord-Kivu ont manifesté pour exiger le départ sans conditions des éléments de la Monusco. Ces manifestations ont causé mort d’hommes que ça soit du côté de la Monusco que congolais.

Kevin INANA
Okapinews

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici