L’évangéliste Élisabeth Wosho Onyumbe, plus connue sous le nom de Mama Olangi, décédée dans la nuit du 4 juin à son domicile, a été inhumée ce samedi 23 juin 2018 dans la même concession que son défunt mari dans la commune de la N’sele à Kinshasa.

Mais avant la mise en terre, une messe a été organisée au siège de son église, le ministère chrétien du Combat Spirituel dans la commune de Limete.

Le premier ministre, Bruno Tshibala, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, le président du Comité de suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), Joseph Olenghankoy, le président de l’UDPS, Félix Tshisekedi, et d’autres personnalités politiques ont pris part à cette messe.

Élisabeth Wosho est morte d’un arrêt cardiaque deux jours après l’inhumation de son mari Joseph Olangi ‘N’koy U’de, pasteur et prédicateur au Ministère Chrétien du Combat Spirituel, co-fondateur et président de la Fondation Olangi-Wosho.

Cynthia Basele

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici