Ecoutez cet article

Le député Paul Tshilumbu, porte-parole suspendu de l’Udps a réagi à la désignation par Jean Marc Kabund de Simon Kalenga, pour assurer son intérim.

« Monsieur Jean Marc Kabund peut continuer avec son cirque comme il veut », a déclaré Paul Tshilumbu, rappelant le bénévolat qui caractérise les fonctions au sein de l’ancien parti de l’opposition, actuellement au pouvoir.

« À l’Udps, dans chaque fonction que vous avez, nous travaillons gratuitement et donnons le meilleur de nous-mêmes. »

Pour ce haut cadre du parti présidentiel tombé en disgrâce, les agissements de Kabund dont il a toujours contesté la légalité au poste de président du parti frisent la fin de sa carrière.

« Lorsque quelqu’un se fourvoie dans l’illégalité, moi, je peux parier que Jean Marc Kabund est à la fin de sa carrière à l’Udps. Il peut continuer à faire ses nominations comme il veut, aussi longtemps que la base du parti de l’accompagne pas, il peut même dissoudre le parti, s’il veut », a renchéri Paul Tshilumbu.

Suspendu le 10 avril pour violation des consignes du parti, Paul Tshilumbu fait partie du collectif « Sauvons l’Udps », un courant anti – Kabund. Promettant de saisir la justice contre les actes « illégaux » pris par le nouvel homme du parti, Paul Tshilumbu estime « qu’il n’y a plus d’issue » pour le président intérimaire.

Lire aussi: RDC : Kabund et Kabuya reçus par le chef de l’État

Cas-info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici