Le secrétaire général a.i de l’UDPS promet de “sanctionner tout militant qui se méconduit, viole les lois de la République et salit l’image du Chef de l’Etat”.

Une mise en garde qui intervient après que Isaac Tshisuaka, président sectionnaire de l’UDPS/base Bilanga à Kasumbalesa, frontière avec la Zambie, dans la province du Haut-Katanga, s’illustrait par des “pratiques illicite” dont la perception de douane et le salut au drapeau de l’UDPS.

“Se comporter de cette façon, c’est salir l’image du Chef de l’État. Nous ne sommes pas battus pour étaler des spectacles médiocres sur la place publique. Ce n’est pas ce qu’Etienne Tshisekedi nous a enseigné”.

Augustin Kabuya reste formel : “Isaac Tshisuaka mérite d’être arrêté et jugé en flagrance devant la population de Kasumbalesa pour ce qu’il a fait. Nous ne pouvons pas l’accepter”.

Pour l’instant, les FARDC ont pris le contrôle de la base Bilanga à Kasumbalesa (Photo) et Isaac Tshisuaka est en cavale.

“Ce n’est pas encore fini. Nous allons le pourchasser et le rechercher partout pour mettre la main sur lui”, prévient Augustin Kabuya.

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo FM

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici