On le connaît trop bavard. Fils Mukoko, figure emblématique de soulèvements populaires à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), est quasi absent de toutes les déclarations et manifestations de son parti contre l’entérinement de Ronsard Malonda à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Curieux pour ce militant de la 10eme Rue Limete qui se distingue jusque-là par son courage à affronter la peur.

En effet, l’absence prolongée de Fils Mukoko sur la scène politique est justifiée par la maladie. C’est depuis quelques semaines qu’il souffre de l’ulcère, la maladie indigène communément appelée « mbasu ». Ce qui lui empêche de faire le mouvement tellement sa jambe est affectée. Néanmoins, Fils Mukoko dit suivre de près la situation politique telle qu’elle évolue en RDC et promet de faire un come-back dans un futur proche.

Quelques fois mal compris par les siens, Fils Mukoko demeure un maillon essentiel dans la mobilisation à l’UDPS. Avec la levée des boucliers dans les partis politiques en toile de fond les marches populaires interdites contre la désignation de Ronsard Malonda, Fils Mukoko n’aurait pas manquer à prendre des positions tendant à appeler les Congolais à descendre dans la rue quel qu’en soit le prix.

Rachidi Mabandu
Actu7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici