Ecoutez cet article

Dans la chefferie de Bashu située à Beni, au Nord-Kivu, un militaire s’est suicidé après avoir tiré sur sa femme qui est morte sur le champ lundi.

Selon les sources militaires dans la zone, les motifs de ces actes ne sont pas encore connus.

Le commandant FARDC du 2102è régiment basé à Isale situé à Bashu dit avoir entendu le crépitement des balle au camp sans en savoir la cause.

Après vérification, deux personnes parmi lesquelles un militaire et une jeune femme ont perdu la vie, a-t-il fait savoir.

« Le militaire était avec sa copine dans sa case. Nous avons seulement entendu les coups de balles. Vraiment, nous ne savons pas ce qui s’est passé. Nous avons rencontré deux corps sur le lit », a indiqué le commandant FARDC à Actu30.

De son côté, la société civile de la chefferie de Bashu attribue cet acte au comportement « incivique » du militaire.

Selon Roger Wangeve, membre de cette structure citoyenne, le militaire aurait tiré sur sa femme après avoir appris qu’elle trichait.

Par conséquent, la société civile plaide pour des sanctions contre les militaires auteurs de tels actes au sein de l’armée.

Gloire Kamandi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici