Ecoutez cet article

Des sources crédibles, a appris Élection-net, l’arrivée ce samedi dans la matinée, de Jean-Pierre Bemba à Kinshasa.

Les mêmes sources indiquent que la présence du président du MLC s’inscrit dans le cadre de la matérialisation de l’Union sacrée prônée par le président Tshisekedi et que Bemba a soutenu en participant aux consultations.

La réception du “Chairman” par le Chef de l’État devrait intervenir ce même samedi “car il doit retourner à l’Équateur ce même jour”, a-t-on appris des proches du président du MLC. Moïse Katumbi serait lui aussi attendu dans les prochaines heures, annoncent les sources proches du président d’Ensemble pour la République. Et ce, pour la même cause que Jean-Pierre Bemba.

Tous deux membres du Présidium de Lamuka, Katumbi et Bemba avaient accepté d’être consulté par le président Tshisekedi en vue de mettre en place un gouvernement d’Union Sacrée et rompre avec la coalition FCC-Cach.

Lors de son discours annonçant les conclusions de ces consultations à la Nation, félicité par le président du MLC et d’Ensemble pour la République, Félix Tshisekedi avait annoncé la nomination d’un informateur afin de détecter une nouvelle majorité d’où viendrait le premier ministre, afin de former un nouveau gouvernement.

Qui de Katumbi ou Bemba serait nommé informateur ou premier ministre ? À leur actuelle, rien n’est encore connu du moment où Sylvestre Ilunga Ilunkamba, l’actuel premier ministre, n’a pas encore rendu sa démission au chef de l’État.

Liévin LUZOLO
Election-Net

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici