Ecoutez cet article

“Je ne peux pas encore dire que mon inquiétude a été entendue dans la mesure où tout est encore flou”, déclare, sur TOP CONGO FM, le député national Eliezer Thambwe, un de 251 signataires des pétitions pour le départ de l’ancien bureau de l’Assemblée nationale. Ce dernier avait, il y a quelques jours, réclamé ouvertement des portefeuilles ministériels en guise de couronnement de leur combat.

“Vous avez constaté (que le Premier ministre) a reçu presque tout le monde sauf les conservateurs du combat et de la vision d’Etienne Tshisekedi. Je peux citer Franck Diongo, Diomi Ndongala (tandis que) le Président de la république, c’est quelqu’un qu’on rencontre quand lui a besoin de vous parce qu’il a un agenda chargé”, fait-il observer.

“Ce que je souhaite pour les députés pétitionnaires, c’est la reconnaissance, parce que la révolution est parlementaire”, clame le député national qui regrette le “combat de positionnement que les uns et les autres sont en train de mener” chacun de son coté.

Éric Lukoki
Top Congo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici