Ecoutez cet article

Au terme d’un affrontement ce mardi 29 octobre, les motocyclistes connus sous le nom de “Wewas” ont incendié un bus Esprit de vie qui quittait le marché “Zando” pour la commune de Ndjili. L’événement s’est produit dans l’après-midi de ce mardi 29 octobre sur l’avenue Kasavubu non loin du marché Zigida.

Selon la Police, un chauffeur conduisant le bus Esprit de vie a, de manière “involontaire”, renversé un motocycliste après que le chauffeur a remarqué qu’il était pourchassé par un groupe des motocyclistes.

« Les motocyclistes étaient en train de pourchasser un bus Esprit de vie on ne sait pas pourquoi. Un motocycliste est passé devant le bus, et a été cogné par le chauffeur de l’Esprit de vie qui paniquait (…). Et là, les amis de ce motocycliste sont approchés et ont incendié le bus. Le chauffeur du bus est aux arrêts pour raison d’enquête et le motocycliste a été conduit à l’hôpital », a expliqué à ACTUALITE.CD, le n° 1 de la police à Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo.

Présentement, la police s’est retirée du lieu de l’évènement et se positionne à 1 kilomètre de là. Il y a la présence de trois jeeps de la Police et une moto confisquée.

Un jour plus tôt soit ce lundi 28 octobre, pas très loin de là, un motocycliste a été tué par balle par un policier à la suite d’une altercation provoquée par un accident entre deux motocyclistes au croisement des avenues Kabinda et Kasa-Vubu, dans la commune de Kinshasa.

Dans la foulée, les mêmes « Wewas » ont incendié un bus Transco. La Police a renseigné que deux policiers et quatre « wewa » ont été arrêtés. Pour calmer cette situation, les policiers ont fait usage des gaz lacrymogènes.

Auguy Mudiayi
Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici