Ecoutez cet article

Eugène Diomi Ndongala est aux arrêts depuis vendredi. Il est détenu au Camp Lufungula. Il a été arrêté dans un hôtel (Terra Nova) dont il serait propriétaire et qui se trouve dans la commune de Kinshasa. La Police a débarqué suite à la clameur publique, a dit à ACTUALITE.CD, une source proche du dossier. La victime, une mineure de 13 ans, d’après la Police, a été entendue sur procès verbal.

« Il n’y a pas eu pénétration, mais possibles attouchements », a ajouté une autre source de l’hôtel à Kinshasa.

Eugène Diomi Ndongala avait été libéré le 21 mars 2019. Il avait quitté la prison centrale de Makala. Il avait été condamné le 26 mars 2014 par la Cour suprême de justice à 10 ans de servitude pénale principale pour viol avec violence, exposition d’enfants à la pornographie, détention d’enfants et tentative de viol d’enfants. Alexis Thambwe précisait dans son arrêté que « la libération définitive est acquise à l’intéressé si la révocation n’est pas intervenue avant la date du 8 avril 2023.

Actualité.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici