Ecoutez cet article

Il était resté le dernier cacique du régime Kabila a tenir une institution hautement Politique en RDC.

Alexis Thambwe Mwamba, président du sénat a démissionné ce vendredi 05 février de ses fonctions.

« Considérant d’une part que la confiance n’existe plus et d’autre part, l’installation d’un Bureau d’âge désormais opérationnel, je vous remets ma démission » a Alexis Thambwe Mwamba aux sénateurs.

Visé par une pétition de déchéance, l’ancien ministre de la justice qui a , au cours des interviews accordées ces derniers temps à la presse fustigé la violation de la constitution, n’a pas attendu que son sort soit décidé par les sénateurs dont la majorité est désormais acquise à Félix Tshisekedi.

Avant de rendre les tabliers, Alexis Thambwe Mwamba a pris soin d’envoyer aux sénateurs des éléments de défense par rapport aux accusations portées contre sa personne.

Thambwe Mwamba est visé par la justice mais aussi par l’IGF pour des affaires des détournements des derniers publics.

Siméon Isako
Cas-info

1 COMMENTAIRE

  1. Union sacrée, retenez que, vous devez être unanimes, que si, l’action posée par un membre de l’Union sacrée est constitutionnelle, légale, légitime et voulue par le peuple, si non refusez toute action contraire.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici