Chef spirituel et représentant légal de l’église de réveil Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK), l’évêque Pascal Mukuna, qui s’est attaqué il y a peu à l’abbé Donatien Nshole à cause de la position de la Cenco contre la victoire de Félix Tshisekedi, s’en est pris violemment à Monseigneur Laurent Monsengwo Pasinya de l’église catholique.

Lors d’une émission intitulée “Mosala y’Eklezia po na Ekolo (le rôle de l’Eglise dans une nation), diffusée sur Télé50, ce vendredi 1er mars 2019, le numéro un de l’ACK a qualifié Mgr Monsengwo de “Trouble-fête”, à cause de ses dernières déclarations faites à partir de Bruxelles, selon lesquelles Félix Tshisekedi n’a pas gagné la présidentielle du 30 décembre 2018, et que cette victoire revient à Martin Fayulu.

Pour le pasteur Mukuna, ce débat est dépassé.

“Monsengwo doit savoir que le temps où l’Eglise catholique grondait, et que la terre tremblait, est révolu “, a-t-il fait savoir.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici