Ecoutez cet article

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) a rendu public, ce lundi 26 avril 2021 à travers la presse, la décision portant création et nomination des membres de la commission ad-hoc chargée de gérer les ambitions dans les cabinets ministériels.

Vital Kamerhe charge la Commission ad-hoc d’établir une base de données des candidats membres du parti qui veulent travailler dans les cabinets ministériels.

Selon cette décision exploitée par Politico.cd, les candidats proviendront de différentes structures du parti et de différents Caucus. Cette base de données est à proposer au Président National.

En même temps, le Président de l’UNC rappelle tous les candidats ayant travaillé dans les cabinets sortants de se mettre en ordre avec le paiement de leur cotisation.

La commission ad-hoc qui a une durée de 3 jours est composée d’un Bureau comprenant 6 membres, d’une Assemblée plénière de 20 membres et d’un secrétariat technique composé de 10 membres.

Le Bureau de la Commission comprend :

Monsieur Grégoire Mirindi, Président ;
Monsieur Jean-Pierre Mukeba, Vice-président ;
Monsieur Édouard Kiove, 2ème Vice-président ;
Monsieur Saturnin Zirimani, 3ème Vice-président ;
Monsieur José Lami, Rapporteur ;
Monsieur Aphy Badaga, rapporteur adjoint.

Les membres de l’Assemblé plénière de la Commission :

Monsieur Crispin Mbindule ;
Madame Claudine Tayaye ;
Monsieur Jean-Pierre Bemanga ;
Monsieur Kizito Mushizi ,
Monsieur Icha Bundu ;
Monsieur Camunani Déocard ;
Madame Ruphine Bindimono
Jeannine Agema
Monsieur Bertin Mubonzi
Monsieur Michel Moto
Monsieur Sele Yemba
Mademoiselle Angèle Nzumba ;
Monsieur Caius Matata :
Monsieur Christian Buhendwa ;
Monsieur Papy Joseph Okata ;
Monsieur Léon Nguwa ;
Monsieur Jean Yuma ,
Madame Madonna Mudosa ;
Madame Nora Efole ;
Madame Ndjoli Yori.

Les membres du Secrétariat technique de la Commission :

Monsieur Henry Swana ;
Monsieur Delly Kamoka ;
Monsieur Danis Nsumbu ;
Monsieur Christian Langu ;
Madame Jacquie Yowa ;
Madame Esther Ntama ;
Madame Bernadette Shungu ;
Monsieur Éric Nama ;
Monsieur Albert Mbaunema;
Monsieur Sam Mandumba.

Les personnes qui seront retenues à l’issue de ces travaux devront travailler avec des Ministres membres de l’UNC au sein du Gouvernement Sama Lukonde. Ceux-ci comprennent le Ministre d’État du Budget Aimé Boji, le Ministre des Affaires foncières Molendo Sakombi, le Ministre de l’Entrepreneuriat, Petites et Moyennes Entreprises Eustache Muhanzi, la Ministre de la Culture Catherine Furaha et le Vice-Ministre de la Justice Amato Bayibazire.

Godefroid-Nibez Binze
Politico

1 COMMENTAIRE

  1. Nous croyons que les Politiciens Congolais doivent rentrer à l’école de la Politique. Quand on est allier à un Parti Politique on doit nécessairement être Ministre? Il y a bcp des postes ,tel que celui de Directeur de Cabinet,.de Conseiller ,des certaines cellules.collé à certains Ministères. Bref! Aussi longtemps que les Politiciens Congolais ne comprennent pas que n’importe quelle tête ne doit pas être Ministrable il y aura tjrs des mécontents entre PARENTHÈSES. Même avec un seul député national on cherche à arracher à tout prix un poste ministériel au même titre qu’un parti qui en a 15. Pour moi il serait souhaitable que le parlement soit dissout ainsi on aura réglé le 3/4 des ambitions maladives de nos … Sois disant politiciens.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici