Écoutez cet article

Le vice-président du Kenya William Ruto a présenté ses excuses au peuple de la RDC. Cela fait suite à ses propos tenus en début de semaine traitant la RDC d’un pays des « chanteurs » et « sapeurs » ne possédant aucune vache laitière.

Même si le vice-président kenyan faisait référence au potentiel énorme que représente le marché congolais pour son pays, ces propos tenus en pleine campagne électorale ont suscité une vague d’indignation et sont perçus comme une insulte en RDC.

« Je regrette tout malentendu qui peut avoir surgi à cause de mon discours, et saisis cette occasion pour assurer au gouvernement et le peuple de la RDC de ma profonde admiration et haute estime », se désole le vice-président Kenyan

La veille, dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue à liberté actu, l’ambassade du Kenya en RDC disait avoir « informé le ministère des Affaires étrangères à Nairobi des réactions négatives que les commentaires (du vice-président) ont suscité dans les milieux d’affaires et la population en général en RDC. »

George Masafu, l’ambassadeur du Kenya en RDC rassurait, par ailleurs, aux congolais que le gouvernement du Kenya continuera d’encourager les citoyens de deux pays à continuer de s’engager et de construire des partenariats solides, en particulier en ce moment historique où la RDC se prépare à rejoindre la Communauté de l’Afrique de l’Est.

4pouvoir

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici