Ecoutez cet article

Les fossoyeurs de l’économie congolaise utilisent non seulement tous les moyens qui sont bons, mais également toutes les stratégies qui se présentent pour torpiller les efforts du gouvernement de la République.

C’est dans ce cadre qu’il faut situer l’existence d’un rapport révélant une fraude massive par des négociants étrangers, à travers l’exportation du cuivre et du cobalt, sous le label des mitrailles.

Informé de cette malheureuse stratégie, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi a dénoncé cette pratique aux membres du conseil des ministres, ajoutant que le recours au label mitrailles, permet aux exportateurs, de minorer la valeur réelle des stocks du cuivre et du cobalt. Ce qui réduit les recettes à percevoir par l’État sur lesdites exportations, occasionnant au même moment, la pénurie d’intrants dans la chaîne d’approvisionnements de l’industrie locale.

Cette fraude qui doit être combattue, est notamment occasionnée par la contradiction des textes réglementaires qui régissent le marché des mitrailles et leurs exportations.

José Wak
Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici