Ecoutez cet article

Lors d’une matinée politique lundi 04 février à Kinshasa, le secrétaire général adjoint en charge de la communication de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, a dénoncé ce qu’il qualifie d’hypocrisie de la part de Moïse Katumbi, qui dit-il veut diviser l’UDPS.

Augustin Kabuya a, dans la foulée, affirmé que Martin Fayulu, l’abbé Nshole secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, CENCO, sont au service de Moïse Katumbi.

«Nous allons reprendre la voie de la rue pour nous faire respecter, pour montrer que la RDC est au contrôle de Félix Tshisekedi. Même Pierre Lumbi ne peut dire mot dans ce pays. Il pense que être au service de Katumbi lui octroie ce droit de donner de leçon”, a déclaré Augustin Kabuya visiblement en colère contre veux qui rejettent la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle de décembre 2018.

A lui de poursuivre, “nous savons que quand Katumbi appelle Félix mon frère c’ ‘est de l’hypocrisie. Moïse Katumbi cherche une occasion pour diviser l’UDPS. Sa mission principale était de chercher le leadership de l’UDPS. Felix Tshisekedi mérite respect”, a-t-il indiqué.

Pour rappel, l’UDPS sera en meeting populaire le 15 février 2019 à la place Sainte Thérèse à Ndjili à Kinshasa.

JKM

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici