Ecoutez cet article

Le speaker du sénat, Modeste Bahati a échangé ce lundi avec le cardinal Fridolin Mabongo. Le Président de la chambre haute du parlement a remercié le prélat pour son accompagnement et sollicite l’appui de l’église catholique pour leur mandat. Ce dernier a promis au cardinal de bien travailler.

« Je suis venu particulièrement aussi le remercier pour tout ce qu’il a fait pour que notre regroupement AFDC-A puisse rentrer dans ses droits. Notre situation est connue de tous, mais en des moments très difficile, nous avions l’appui, l’accompagnement et même la défense de son éminence ; le cardinal Ambongo. Voilà pourquoi, j’ai estimé qu’il fallait que je viennes également lui exprimer la reconnaissance de tous les membres, tous les cadres et les millions de membres qui composent notre regroupement politique ».

Et d’ajouter : « Mais aussi de prendre l’engagement devant lui de travailler correctement selon la foi chrétienne, selon les orientations de l’église catholique parce que si ces orientations sont suivies et respectées, le peuple trouvera sûrement son compte ».

De son côté le Chef de l‘église catholique de la RDC se dit très heureux de voir Modeste Bahati à la présidence du sénat. « Mais au-delà de ça, c’est plutôt la mission qui est désormais la sienne. Nous voulons qu’une page soit tournée dans la gestion de la chose publique dans ce pays et surtout, nous fondons beaucoup d’espoir sur nos fidèles chrétiens catholiques pour qu’il y ait cette harmonisation entre la foi et l’engagement politique ».

Cette visite de Modeste Bahati intervient après celle de Mboso y compris les membres du bureau au cardinal. Fridolin Ambongo a souligné à l’issue de leur rencontre qu’il n’existe aucun problème entre le régime actuel et l’église catholique.

4Pouvoir

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici