Ecoutez cet article

C’est la fin de l’histoire de l’AFDC-A dirigée par Mme Nene Ilunga Nkulu.

L’aile Bahati Lukwebo reprend le contrôle effectif du regroupement politique.

En effet, la quasi-totalité des députés jadis fidèles à Nene Ilunga Nkulu lui tournent le dos et rejoignent le camp Lukwebo.

A ce jour, l’aile Nene Nkulu ne tient que sur le file car seuls les suppléants de Steve Mbikayi, Nene Nkulu et du vice-ministre de l’Economie continuent encore à être fidèles à l’aile de Néné Nkulu, rapportent les sources proches du sénateur Lukwebo.

En revanche, dans le camp Bahati Lukwebo, on souhaite la bienvenue aux députés qui ont, d’après leurs propres propos, regagné la maison après un séjour passé dans la dissidence.

Par la même occasion, l’AFDC-A de Lukwebo déclare avoir accordé le pardon à ceux qui sont revenus.

Cependant, ce regroupement politique prévient que les trois suppléants qui traînent encore les pas risquent de perdre leurs mandats.

Pour sa part, Steeve Mbikayi a démenti l’information faisant état de l’allégeance des députés du parti travailliste à l’aile Lukwebo. Le proche de Nene Nkulu a même dénoncé la tentative de corruption des députés de son parti par l’aile adverse.

Il convient de signaler que plus d’une trentaine des députés de l’AFDC-A de l’autorité morale Bahati avaient apposé leurs signatures aux pétitions ayant conduit à la déchéance du bureau de l’Assemblée nationale dirigé par Jeanine Mabunda.

Charles Masudi
4Pouvoir

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici