L’affaire relative au déploiement d’un drapeau de « La République du Kivu » a été abordée à la 38ème réunion du conseil des ministres présidée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo vendredi 3 juillet 2020 par visioconférence.

D’après le porte-parole du gouvernement, le président de la République a appris avec consternation ce déploiement par des personnes non-autrement identifiées, dans la province du Sud-Kivu.

Exprimant son indignation en dénonçant cette plaisanterie de mauvais goût au moment où il déploie des efforts pour cimenter l’unité nationale, le chef de l’Etat a, selon le ministre de la Communication et Médias, demandé aux services de sécurité de traquer les auteurs de cet acte ignoble, afin de les traduire en justice.

Pour rappel, le ministre provincial en charge de l’intérieur et sécurité du Sud-Kivu, Lwabanji Lwasingabo, a démenti vendredi dernier la rumeur faisant état d’une arrestation des prétendus responsables des drapeaux de la “République du Kivu” dont 17 jeunes.

Il a, cependant, précisé que les enquêtes se poursuivent et elles doivent rester sans influence.

“On ne va pas gérer avec les rumeurs. Laisser l’enquête se faire sans influence”, avait-il déclaré.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici