Ecoutez cet article

L’affaire François Beya, le conseiller Spécial de Tshisekedi en matière de sécurité, en détention depuis 3 jours à l’Agence nationale de renseignements, prend des proportions encore plus importantes et même inquiétantes.

Ce mardi 8 février, des sources sécuritaires sûres confient à opinion-info.cd un scoop au sujet d’une enquête qui vise le Conseil national de sécurité dont les bureaux sont scellés.

Sans donner forces détails, nos sources laissent croire que le mal est profond, au lendemain d’un coup d’Etat manqué le week-end dernier pendant que le Président Félix Tshisekedi prenait part au sommet de l’Union africaine.

Cependant, jusqu’au 3ème jour de sa détention, le Monsieur sécurité de Fatshi, selon les informations révélées par Georges Kapiamba, ne connait pas encore les faits qui lui sont reprochés et qui sont à l’origine de son interpellation.

Quoi qu’il en soit, dans l’opinion, tout le monde parie sur la rupture de confiance entre Félix Tshisekedi et le chef de sa sécurité, Beya, que ce dernier soit relaxé ou pas.

Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici