Ecoutez cet article

L’affaire opposant l’ancien Premier ministre Augustin Matata Ponyo et la Fondation Mapon à Monsieur Alain Makosso a été renvoyée à un mois pour mise en état. C’est certainement pour mettre le dossier en état d’être plaidé, c’est-à-dire, les parties doivent suffisamment s’échanger des pièces et moyens avant de les exposer devant les juges.

Le procès s’est ouvert ce mercredi 24 février 2021. Les avocats conseils de l’ancien Premier ministre ont soulevé des préalables liés à la saisine du tribunal. Pour Matata Ponyo, le tribunal ne peut pas se déclarer saisi au motif que ce serviteur a juste donné le prénom et s’est réservé de signer. La partie Makoso a répliqué que Monsieur Matata a bel et bien comparu car représentée par ses conseils et qu’il n’y a aucun préjudice quant à ce. Elle demande au tribunal de se déclarer saisi.

Jusqu’à ce stade on ne connaît pas encore de quoi est reproché l’ancien Premier ministre, ni les demandes des différentes parties.

Blaise BAÏSE
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici