Ecoutez cet article

Premier vice-président de l’Assemblée nationale et président a.i de l’Udps, Jean-Marc Kabund a porté plainte,ce vendredi 16 avril, contre Élie Mbayo Kabemba, conservateur des titres immobiliers (CTI) de la circonscription foncière de Limete.

Dans un document signé par Me Elvis Mayo, son conseil, Jean-Marc Kabund accuse le CTI d’être à la base de la publication, sur les réseaux sociaux,du duplicata du certificat d’enregistrement de sa parcelle de Kingabwa.

“Mon client est surpris de constater qu’un duplicata d’enregistrement ,dont il est détenteur, soit publié sur les réseaux sociaux numériques par des personnes malveillantes. Il estime,en conséquence,qu’au regard de l’obligation légale de surveillance du conservateur à l’occasion des consultations publiques du livre d’enregistrement et du répertoire alphabétique, la responsabilité pénale de monsieur Élie Mbayo devrait être engagée”, lit-on dans cette plainte.

Certains cadres de l’Udps ont dit détenir des preuves que JM Kabund a dû payer 1 800 000 $ pour acquérir ladite parcelle. Ce que le conservateur a rejeté, promettant ainsi de traquer ceux qui ont publié ces allégations. Mais cela n’a pas empêché le président a.i de l’Udps de déposer une plainte contre lui.

Lire aussi: Dossier Kamerhe : pas de démission ou remplacement pour le directeur de cabinet du chef de l’État, une semaine après son arrestation

LM
MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici