Ecoutez cet article

Lors de son dernier point de presse, la Majorité Présidentielle « MP », n’a pas épargné la Conférence Épiscopale Nationale du Congo « CENCO » pour avoir fait un plaidoyer auprès de la SADC, en vue de la tenue de bonnes élections en République Démocratique du Congo.

À en croire André Alain Atundu « AAA » devant la presse mercredi 26 septembre dernier, ladite démarche des évêques catholiques paraît insolite et étonnante.

« Dans cet ordre d’idées, la démarche de la CENCO auprès de la SADC paraît insolite et étonnante, tant elle semble éloignée du combat du Pape François contre les abus de pouvoir et de conscience de la part du clergé dans la vie sociale. Dans la lettre au peuple de Dieu, le Pape François dénonce l’hypocrisie d’un style de vie différente de la proclamation de notre foi avec orgueil et autosuffisance », a fait savoir AAA.

Pour le porte-parole de la MP, la CENCO ne devrait pas réduire le peuple de Dieu à de petites élites qui construisent des projets politiques sans spiritualité.

« Cette attitude, pour le moins cynique, alliée aux excès de cléricalisme dénoncé par le Pape François dans la lettre au peuple de Dieu, annule la personnalité du citoyen congolais, d’une part et risque d’engendrer une scission déjà perceptible dans le corps ecclésial congolais d’autre part », conclut Atundu.

Jephté Kitsita

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici