Ecoutez cet article

78 ans, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga se voit à la tête du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Le bureau d’âge ne serait qu’un tremplin pour lui. Il y a encore quelques mois, le scénario était impensable. L’homme était même vu avec une pancarte soutenant Jeanine Mabunda Lioko Mudiayi secouée puis emportée par une pétition orchestrée par les pro-Félix Tshisekedi.

Originaire du Kwango, diplômé en sciences politiques et administratives de l’université de Lubumbashi, cadre du FCC de Joseph Kabila, l’homme est parmi les doyens non seulement du parlement mais aussi de la scène politique congolaise.

Elu commissaire politique du MPR Parti-État en 1977, il avait convaincu ses anciens boss jusqu’à être nommé membre du comité central du MPR en 1982.

Co-fondateur du Parti démocrate et social chrétien (PDSC) en 1990, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga n’avait pour autant pas coupé le pont avec le Marechal Mobutu qui en fera de 1990 à 1997 plusieurs fois ministres.

Ambitieux, il l’a toujours été. Il était même parmi les 33 candidats définitifs à l’élection présidentielle de 2006, engageant 78 983 voix au premier tour du scrutin.

Il est depuis, membre et secrétaire exécutif du regroupement politique ABCE (Alliance des Bâtisseurs pour pour un Congo Émergent). Anciennement membre du FCC, cet ensemble politique compte 12 députés nationaux, 1 sénateur et plusieurs députés provinciaux.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici