Ecoutez cet article

Le porte-parole de la Majorité présidentielle (MP), André Alain Atundu, estime qu’il est temps que toute la classe politique (majorité, opposition politique et société civile) envoie un signal fort et sans équivoque aux populations accrochées à l’espoir d’élections apaisées et transparentes. Il a fait cette déclaration, jeudi 26 avril lors d’une conférence de presse organisée à Kinshasa.

« L’aboutissement souhaité et concluant du processus électoral est un défi national que nous devons relever ensemble par notre engagement et par notre patriotisme », a affirmé André Alain Atundu.

Il a aussi indiqué que sa plateforme politique, la MP, a salué la tenue du premier meeting du nouveau président de l’UDPS, Felix Tshisekedi.

« La MP salue le comportement de l’UDPS, avant, pendant et après son meeting comme un pas dans la bonne direction », a félicité M. Atundu.

Le porte-parole de la MP a néanmoins fustigé la tenue de la conférence internationale de Genève sans la consultation préalable des autorités congolaises.

Il a soutenu que la RDC a pris la bonne décision de ne pas participer à cette conférence internationale humanitaire, mais n’a pas renoncé à sa souveraineté « de contrôler tout ce qui entre dans notre pays. »

André Atundu faisait allusion notamment à la création de l’agence de gestion de fonds humanitaire.

Par ailleurs, la MP apprécie à sa juste valeur l’accord conclu entre le gouvernement, la famille Tshisekedi et l’UDSP sur le rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles.

radio okapi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici