Ecoutez cet article

Le Parti Lumumbiste Unifié (PALU) et ses alliés compte sur la candidature d’Antoine Gizenga à la présidentielle de 2018. Ce samedi au cours d’une conférence de presse, le secrétaire permanent du parti a évoqué la “potentialité” que possède l’ancien premier ministre pour diriger le pays.

Selon Wolf Kimassa, Antoine Gizenga est le potentiel candidat président de la république pour le compte de la plateforme PALU et alliés.

« Jusqu’aujourd’hui, le Secrétaire général Antoine Gizenga est notre candidat président de la république » a déclaré Wolf Kimassa qui a ajouté que le patriarche est bien « apte » physiquement pour battre campagne.

» Il a le bras et les pieds pour battre campagne » a-t-il soutenu.

Au cours de cette même conférence à Kinshasa, Wolf Kimassa, a également annoncé que son parti avait créé son regroupement électoral du nom de “PALU et alliés”. Selon lui, il s’agit d’une alliance de gauche qui va porter les attentes de la population. “Il s’agit d’une alliance gagnante qui fera triompher le socialisme au Congo”, a-t-il dit.

“Notre regroupement politique, a-t-il poursuivi, alignera près de 500 candidats députés nationaux, près de 700 candidats députés provinciaux et un candidat président de la république (…) pour être candidat, il faut que le prétendant soit investi par le regroupement. C’est-à-dire qu’il faut respecter la procédure. Les formules d’auto-désignation et autres n’existent pas au PALU”.

Pendant deux législatures (2006, 2011), le PALU a été l’allié de la Majorité présidentielle. Son autorité morale, Antoine Gizenga, a été troisième à l’élection présidentielle de 2006.

En septembre 2006, il signe un accord de coalition pour faire élire le président Joseph Kabila au second tour des élections présidentielles contre Jean Pierre Bemba. L’accord prévoyait l’attribution du poste de Premier ministre à un membre du Parti Lumumbiste Unifié.

A la victoire de Joseph Kabila, Gizenga avait été nommé comme informateur chargé de trouver au sein de l’Assemblée nationale une coalition majoritaire puis le 30 décembre 2006, il est nommé Premier ministre par le président Joseph Kabila. Le 25 septembre 2008, Gizenga annonce sa démission du poste de Premier ministre. Il est remplacé le 10 octobre 2008 par Adolphe Muzito jusqu’alors Ministre du Budget.

Stanys Bujakera Tshiamala

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici