Ecoutez cet article

La commission nationale de censure des chansons et spectacles (CNCCS) a pris la décision interdisant la diffusion la chanson « Nini Tosali te » du groupe MPR et celle de l’artiste Bob Elvis intitulée « Lettre à ya Tshitshi ».

La toile ne s’arrête pas de s’enflammer soit pour contester cette décision, soit pour l’appuyer.

La dernière réaction en date est celle de Seth Kikuni, Homme d’affaires et candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018.

À l’en croire, en prenant cette décision, la CNCCS a voulu détourner l’attention vers la communication du régime inaudible et comique.

Il précise qu’après celle-ci les regards des congolais sont tournés vers la nouvelle chanson de l’artiste Tshiala Mwana, « Mboka ekufi » qui est déjà en cours d’enregistrement au studio.

« Le but de la censure est de tourner l’attention vers la communication du regime inaudible et comique jusque hier. Bientôt, le président va se prononcer sur la question . Nos regards sont dejà tournés vers la chanson « Mboka ekufi » de Tshala Muana qui expliquera à Franco la situation du pays. »

Il faut signaler que la CNCCS a motivé sa décision suspendant la diffusion des chansons « Nini tosali te » et « Lettre à ya Tshitshi » par le fait qu’elles ont été diffusées sans avoir été censurées par les services habilités.

Ivan Honoré

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici